LiveWell Canada inc devient Eureka93

Le 3 décembre dernier, LiveWell Canada émettait un communiqué annonçant une fusion possible avec Vitality CBD Health Products afin de créer une société de sciences de la vie d’envergure internationale spécialisée en CBD, l’une des premières sociétés entièrement intégrées pour répondre à la demande croissante de produits à base de CBD issu du chanvre et du cannabis.

Vitality est une entreprise de culture et de production de CBD de chanvre alors que LiveWell est une entreprise de recherche, de développement, de commercialisation et de distribution de CBD. Ensemble, ils combineraient leurs opérations canadiennes et américaines pour répondre à la demande croissante du CBD sur les marchés nord-américains et internationaux.

Selon les termes de l’entente, les actionnaires de Vitality auraient 85% de la nouvelle entreprise alors que les actionnaires de LiveWell auraient 15% de la société. La répartition pourrait être de 90%/10% si Vitality était en mesure de produire 3000kg/jour de CBD au 30 juin 2019.

Le 10 avril dernier. Les actionnaires de Vitality se sont prononcés en faveur de la fusion alors que le lendemain, le 11 avril 2019, les actionnaires de LiveWell ont accepté dans une proportion de 97% la fusion entre les deux entreprises créant du même coup la compagnie EUREKA93, qui se transigera sous le symbole ERKA. Eureka93 provient du fait que l’installation au Montana est dans la ville d’Eureka, accessible par la route 93. Avec un peu d’imagination, les dirigeants disent Eureka, quelle bonne idée…

La proportion finale de l’entente permet finalement aux actionnaires de LiveWell de posséder 15% des actions de la nouvelle société. Le reste sera détenu par les actionnaires de Vitality (83%) et ceux de Mercal (2%).

A ce jour, l’acquisition de Acenzia (recherche et développement, Windsor) est complétée. Eureka93 est en processus de finalisation de la vente d’isolat de CBD à Tilray (Nasdaq :TLRY) à hauteur de 300kg/mois et ce, à partir de l’été 2019. D’autres ententes sont en cours de négociation. L’adoption du Farm Act Bill (loi Fédérale) aux États-Unis en décembre dernier a permis aux entreprises de cultiver du chanvre en toute légalité. Ceci a créé un engouement pour ce produit et pour le CBD (partie non psychotrope de Cannabis). De plus, le fait que ces produits aient été bannis pendant plusieurs années implique qu’il n’y a presque pas eu de recherche et développement. Eureka93 détient un avantage concurrentiel dû à son avancée dans ces domaines.

La compagnie produit présentement environ 50Kg/jour de CBD à son usine du Montana.il s’agit du plus gros producteur en Amérique du Nord pour le moment. Selon les prévisions des gestionnaires, cette production devrait augmenter graduellement à 100kg/jour en Q3 2019 puis à 200kg/jour vers la fin de l’année. L’usine de Las Cruces (Nouveau-Mexique) est pour sa part en rénovation et elle devrait être en fonction en Q3 2019 avec une production potentielle de 1000kg/jour. Il est prévu qu’en 2020, l’usine pourrait produire jusqu’à 4000kg/jour à son niveau d’opération maximale.

Eureka93 a déjà quatre clients a fort potentiel qui sont prêts à acheter une bonne partie sinon toute la production de CBD de la firme (énoncé du CEO lors de la rencontre du 11 avril). Le prix du kilo en gros de CBD varie entre 6500$ et 10000$ le kilo. Eureka93 se lancera aussi dans le domaine du détail avec des produits raffinés et des isolats, la profitabilité étant par ailleurs augmentée de façon significative.

Les gestionnaires ont annoncé qu’une demande a été faite pour intégrer le NASDAQ. Pour cette raison, la nouvelle firme a procédé à une consolidation des actions de LiveWell Canada selon un ratio de 15:1. Ce faisant, la compagnie présume que le prix de l’action demeurera au-dessus de 4US$, montant minimal requis pour intégrer le NASDAQ. On mentionne que l’inscription a cette bourse pourrait se faire à l’été 2019. Entretemps, il a été mentionné lors de la rencontre que, pour donner suite aux votes des actionnaires, la firme a pour environ deux semaines de paperasse à effectuer avant de soumettre le tout au Canadian Stock Exchange. Dans le libellé émis par la firme, cette dernière s’attends à ce que l’action soit cotée à la fin du mois d’avril.

Evidemment, il n’est pas possible de déterminer le prix de l’action à sa sortie prochaine, ce ne serait que de la spéculation. Toutefois, les dirigeants de l’entreprise mentionnent qu’il serait normal qu’il y ait une pression à la baisse au moment de l’ouverture (énoncé du CEO lors de la rencontre du 11 avril) compte tenu du laps de temps écoulé depuis l’arrêt des transactions. Au moment de l’arrêt des transactions, l’action de LiveWell se transigeait à 0,74$ l’action. Pour donner suite à la consolidation, ceci équivaut à 11,10$ la nouvelle action d’Eureka93 (15 fois 0.74=11,10). Il y aura environ 74 millions d’actions en circulation.

Pour terminer, je vous souligne que l’obligation AGROTECH, produit que nous distribuons présentement chez Gestion Financière Cape Cove, a une exposition dans Eureka93 (des actions de LiveWell originalement) et qu’elle est disponible encore pour quelque temps, car une nouvelle portion s’ajoute au capital disponible. Cette obligation vous procurera une distribution de 10% par année pour 3 ans suivi d’un partage des profits par la suite où l’investisseur accaparera 75% de ce dit profit.

Je demeure à votre entière disposition

Luc Chartrand, 514-995-484